Arnaques (article archive), [La Chapelle-Glain - Site de la Mairie]

La Chapelle-Glain

Site de la Mairie
 Accueil  > Infos pratiques  > Arnaques (article archivé)

Ne vous laissez pas piéger !

Ecrit le 16 décembre 2012

Attention :
Ces derniers jours de nombreux internautes ont reçu dans leur messagerie descourriels semblant venir d’Edf et menaçant de couper l’électricité ou de suspendre le compte.

Ces faux courriels portant l’adresse d’Edf, vous assurent avoir « constaté des impayés » ou autres problèmes. (voir exemple ci-dessous)
Ils vous demandent de cliquer sur le lien en pièce jointe et de fournir les informations suivantes : Nom, adresse, date de naissance, mot de passe d’accès à l’espace client EDF etc...

Idem pour les coordonnées bancaires : numéro de carte bancaire, date d’expiration et code de sécurité à 3 chiffres...

ATTENTION - On pourrait se croire sur le site officiel d’EDF. Logo, couleurs, mise en page... tout y est... Pourtant, il n’en est rien.

C’est une arnaque faite dans l’unique but de récupérer un maximum de données personnelles qui seront utilisées
pour procéder à des achats en ligne dont le montant sera débité de votre compte bancaire.

Cette technique appelée phishing (hameçonnage) ne cesse de faire des victimes.
Ces escrocs peuvent également se prétendre du service des impôts, d’une banque, d’un opérateur téléphonique, de la police ou autres....

Bien sûr, il ne faut jamais répondre à ce type de sollicitations. Ayez à l’esprit que jamais un professionnel ne vous demanderait des informations aussi indiscrètes par le biais
d’Internet. En cas de doute, demandez-lui confirmation par téléphone.

Avant de cliquer sur un lien, approchez la souris (sans cliquer !) et, dans le cas du message ci-dessous vous verrez que l’expéditeur est new-idea-consultingt, ce qui n’a rien à voir avec EDF

et, généralement, utilisez des adresses cachées dans vos messages multiples pour compliquer la tâche des robots-gloutons qui sont ravis d’utiliser de vraies adresses pour envoyer leurs messages piégés !

Article publié le 16 décembre 2012